JEUDI 19 JUILLET de 14h30 au soir

PORT-DE-BOUC

Cinéma le Méliès

en partenariat avec la MÉDIATHÈQUE BORIS VIAN et DOCUMENTAIRE SUR GRAND ÉCRAN

L'ALGÉRIE, ALGER, LA MÉDITERRANÉE...

UNE JOURNÉE DE PROJECTIONS, QUATRE FILMS,

UN HOMMAGE À TARIQ TEGUIA

(ENTRETIEN EN DIRECT VIA SKYPE - sous réserve)

ATLAL

ROME PLUTÔT QUE VOUS

LA CLÔTURE

RÉVOLUTION ZENDJ

L'INVITÉ

Tariq Teguia est la meilleure nouvelle cinématographique que nous envoie l'Algérie depuis des lustres. Après un premier long métrage riche de grosses promesses (Rome plutôt que vous, 2008), odyssée godardienne d'un jeune couple algérien en partance pour nulle part, Inland, sélectionné en compétition à la dernière Mostra de Venise, sonne l'heure de l'entrée de ce cinéaste de 40 ans, venu de la philosophie et des arts plastiques, dans la cour des grands inventeurs de formes.

LES FILMS

ATLAL

De Djamel Kerkar

(ALG/FR, 2018, 1h41, VOST)

Pour ce premier film, Djamel Kerkar part du douloureux, ce qui a meurtri l'Algérie dans les années 1990, la décennie noire. À l'écran, de fragiles images VHS, brouillées, enregistrées en 1998, scrutant par le détail mais comme sidérées, un champ de ruines battu par le vent : amas indistincts de béton envahis d'herbes folles, ferailles saillantes, enchevêtrées. On est à Ouled Allal, bourgade qui fut le théâtre à l'automne 1997 d'une opération militaire de sinistre mémoire qui l'a alors éradiquée.
Puis Ouled Allal, aujourd'hui. Le silence, toujours, mais les herbes folles, plus drues, plus denses y côtoient de nouveaux bâtiments tout juste sortis de terre ou en chantier, sihouettes fantômatiques. Un paysage où prennent corps, un à un, des visages et des récits d'hommes. Des paroles longuement déployées qui esquissent des Histoires différentes, affaire de générations.

LA CLÔTURE

De Tariq Teguia

Avec Sofiane Medraoui, Lali Maloufi

(ALG/FR, 2002, 23mn)

Le cri de jeunes Algérois comme seul espace de liberté individuelle.
À travers le cri de jeunes Algérois vivant dans le renoncement, Haçla (la clôture) tente de donner à voir et à entendre, dans le labyrinthe d’impasses que constituent Alger et ses environs, une société bloquée, refermée sur elle-même, où le cadre de la parole devient le seul espace de liberté individuelle.

ROME PLUTÔT QUE VOUS

De Tariq Teguia

Avec Samira Kaddour, Rachid Amrani

(ALG/FR, 2008, 1h51, VOST)

Depuis plus de dix années, l'Algérie vit une guerre lente, une guerre sans ligne de front mais ayant causé plus de 100 000 morts. C'est ce désert que Zina et Kamel - deux jeunes algérois
tantôt hallucinés et joyeux, tantôt abattus et sereins - voudront sillonner une dernière fois avant de le quitter.

 

RÉVOLUTION ZENDJ

De Tariq Teguia

Avec Fethi Gares, Diyanna Sabri

(ALG/FR, 2015, 2h13, VOST)

Ibn Battutâ est journaliste dans un quotidien algérien. Un banal reportage sur des affrontements communautaires dans le Sud algérien le conduit sur les traces de révoltes oubliées du 8e au 9e siècle sous le Califat abbaside en Irak. Pour les besoins de son investigation, il se rend à Beyrouth, ville qui incarna durant plusieurs décennies toutes les luttes et les espoirs du Monde arabe. Ailleurs sur la carte, Nahla, une jeune palestinienne revient à Beyrouth sur les traces de son père, un militant nationaliste.
En Irak sous occupation américaine, Monsieur Prince, entrepreneur multicartes voit grand et compte vite l’argent. Pour préserver ses revenus exponentiels, il se rend à Beyrouth.
Tous se rencontreront. Maisdu temps sécoulera avant ces collisions, il y aura des ratages et des impasses, des éclipses et des fictions parce que les fantômes sont partout, parce que Beyrouth, la Babylone des révolutionnaires, n’est plus là que dans ses interstices. Bientôt, il faudra déserter Beyrouth en fuyards, se choisir un autre exil. Une ligne de fuite vers le Nord Ouest pour Nahla, vers l’Est et Bagdad, la Ville des villes pour Ibn Battutâ, reporter indécis maintenant au bord de lui-même, sidéré devant l’ampleur du Tigre, dérivant l’arme à la main sur un mashood dans les eaux du Chott el Arab, le Golfe arabo-persique à portée de main. L’Eden atteint?

INFORMATION DE DERNIÈRE MINUTE :

LE SPECTACLE HISTOIRES VRAIES DE MÉDITERRANÉE PRÉVU LORS DE CETTE SOIRÉE, EN PRÉSENCE DE FRANÇOIS BEAUNE ET MALIK ZIAD, EST MALHEUREUSEMENT ANNULÉ, ET REPORTÉ À UNE DATE ULTÉRIEURE

Nous vous prions de nous en excuser

DÉROULÉ DE LA JOURNÉE

14h30 : projection du film ATLAL (séance 1)

16h30 : projection du film LA CLÔTURE

suivie de la projection du film ROME PLUTÔT QUE VOUS (séance 2)

19H30 : buffet dans la cour du cinéma

20H30 : projection du film RÉVOLUTION ZENDJ

précédé d'un entretien via Skype avec le réalisateur (séance 3)

TARIFS

Buffet : 7€

Tarifs habituels pour une séance

Les 3 séances : 9€

Réservations au 04.42.06.29.77