MARDI 17 JUILLET à partir de 19h30

PORT-DE-BOUC

Cinéma le Méliès

en partenariat avec la médiathèque Boris Vian

RENCONTRE AVEC L'AUTEUR JEAN ROLLIN

suivie de deux projections :

carte blanche à Zones Portuaires Saint-Nazaire

en présence de SANDRINE FLOCH,

Déléguée Générale de Zones Portuaires Saint-Nazaire,

projection des films

SEPT MILLE ANNÉES

LE 1er MAI À SAINT-NAZAIRE

suivi de la projection de FILMS D'ARCHIVES SUR PORT-DE-BOUC

proposés par les membres de PORT-DE-BOUC D'HIER ET D'AUJOURD'HUI

en présence de GILBERT CANERI

L'INVITÉ

Jean Rolin est un écrivain et journaliste français. Il a reçu le prix Albert Londres en 1988 et son roman L'Organisation a reçu le prix Médicis en 1996.
Fils d'un médecin militaire, il grandit en Bretagne et au Congo.

N'aimant pas trop qu'on lui parle de ses années de militantisme, du côté de l'extrême gauche, il préfère se souvenir de sa grand-mère qui lui a appris à lire et à écrire. Et des ports de son enfance, en filigrane dans son œuvre. Ports qui seront particulièrement présents dans Terminal frigo, dont l'action commence à Saint-Nazaire et se termine à Port-de-Bouc.

Une bonne part de son œuvre fut éditée par P.O.L, dont nous regrettons la disparition récente de son fondateur, Paul Otchakovsky-Laurens.

Jean Rolin a écrit, parmi ses nombreux livres édités, deux magnifiques opus qui se déroulent en partie à Port-de-Bouc : Les évènements et Terminal frigo

LES FILMS

SEPT MILLE ANNÉES

De Christophe Cognet, avec Mathieu Amalric, Françoise Lebrun

(FR, 2016, )

Un marin, dans une chambre d’hôtel, allume une cigarette. Une femme lui en « taxe » une. Peut-être est-ce la dernière nuit  - Ou la première, depuis sept mille années.

LE 1er MAI À SAINT-NAZAIRE

D'Hubert Knapp et Marcel Trillat

(FR, 1967, 24mn)

Saint-Nazaire, 1er mai 1967, le muguet distribué aux travailleurs avant le meeting a le parfum de la victoire. Depuis deux mois, 3200 ouvriers des Chantiers de l'Atlantique, de ses entreprises sous-traitantes et de Sud-Aviation étaient en grève. Ce jour de fête du travail, un accord a été signé entre organisations syndicales et patronat. Celui-ci a concédé l'augmentation de salaire revendiquée. Pendant quatre jours, la caméra a enregistré les derniers temps forts de ce mouvement qui aura marqué les esprits pour longtemps, tant l'épreuve vécue pendant deux mois, que la solidarité qui s'est développée entre les grévistes et la population nazairienne. Le film fut censuré et ne fut jamais diffusé.

IMAGES D'ARCHIVES FAMILIALES DE PORT-DE-BOUC

Un programme de 40mn de films d'archives familiales, qui racontent une histoire

de Port-de-Bouc.

DÉROULÉ DE LA SOIRÉE

19h30 : rencontre littéraire avec l’auteur
21h : buffet
22h : programme de projections en plein air

(si bonnes conditions climatiques. Dans le cas contraire, projections dans

la salle de cinéma)

TARIFS

Tarifs habituels pour la séance

Buffet : 7€

Réservations au 04.42.06.29.77